U2, le 2015-12-07 à Paris (AccorHotels Arena), France
VG AUD
CF > FLAC
AT853 > SP Preamp > Olympus LS-10 // bedoc
U2
7 décembre 2015
AccorHotels Arena
Paris, France


AUD (147:14)
------------
01. The Miracle (Of Joey Ramone)
02. Vertigo
03. I Will Follow
04. Iris (Hold Me Close)
05. Cedarwood Road
06. Song For Someone
07. Sunday Bloody Sunday
08. Raised By Wolves
09. Until The End Of The World
10. (Intermission - The Fly)
11. Invisible
12. Even Better Than The Real Thing
13. Mysterious Ways
14. Elevation
15. Every Breaking Wave
16. October
17. Bullet The Blue Sky
18. Zooropa
19. Where The Streets Have No Name
20. Pride (In The Name Of Love)
21. With Or Without You
22. City Of Blinding Lights
23. Beautiful Day
24. Mother And Child Reunion
25. Bad
26. One
27. People Have the Power (avec Eagle of Death Metal)
28. I Love You All the Time (par Eagle of Death Metal)

SOURCE
------
AT853 > SP Preamp > Olympus LS-10 (24/96)

GENERATION
----------
.WAV[24/96kHz] > .FLAC [16/44.1kHz]

TRANSFER
--------
USB > Adobe Audition CC 2014 > iZotope RX 4 > CD Wave Editor 1.98 > Trader's Little Helper 2.7.0

NOTE
----
Ça s'est donc fini comme ça. Par une chanson d'un autre groupe, interprété par cet autre groupe... Mon sentiment reste partagé entre la frustration et la déception sur la manière dont le groupe a géré ce dernier concert, qui en fait résume plutôt bien la manière dont ils ont géré cette tournée à mon sens (tout du moins les concerts que j'ai pu faire).
Je vais faire vite sur le concert, show prévisible, avec la Bande à Basile sur "Elevation" et les Eagle of Death Metal pour clôre le concert. Une version très chargée émotionnellement de "People Have the Power", et puis le groupe se barre comme des voleurs (Pire que lors des deux premiers concerts de Novembre) et on aura donc la fin du concert sans eux...
Autant je peux comprendre le geste de faire remonter sur scène les EODM, autant les laisser terminer leur tournée, euh non, c'est une faute professionnelle en ce qui me concerne.

Je garderai donc quelques bons souvenirs des shows aux Etats-Unis, quelques bons moments en Europe mais malheureusement, je n'y ai pas trouvé mon compte au final (je parle en terme de musique - les à côté restent eux toujours des bons moments et font des bons souvenirs). Concept intéressant mais élitiste, setlist sans saveur pour la majorité du concert (à partir de la e-stage), bref, 12 concerts étaient certainement trop. Mais difficile de savoir tout cela à l'avance. C'est le jeu et pour le coup, j'ai "perdu".
On verra ce que donnera la prochaine tournée, quelle soit en 2016 ou pas mais il a peu de chance que je me sacrifie autant. Moins de concerts, moins d'attente donc moins de déception. Je suis réaliste sur le fait que le groupe ne pourra définitivement pas m'apporter ce que j'attends d'eux. Mais je les aimes quand même toujours :-)

SON
---
Placé face à la scène, 3ème rang de la tribune basse, le coin a été bien plus calme que la veille. Du coup, même si j'étais plus éloigné des enceintes, le son est plus agréable que la veille. Le mix est équivalent, mais avec un public bien moins intrusif ce qui donne un ensemble très bon.

Enregistré par Bedoc, encodé le 2 janvier 2016
Soutenez le travail de vos artistes préférés, achetez leurs disques, allez à leurs concerts !